Immaculé Conception

 

Dogme de l’Immaculée Conception de Marie

Le 27 novembre 1830, la Très Sainte Vierge apparaît à sœur Catherine Labouré de la rue du Bac à Paris. Marie demande à la sœur de Saint Vincent de Paul de faire frapper des médailles avec l’inscription : « Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous. »

Le 25 mars 1858 Bernadette Soubirous affirme que la dame qui lui est apparue à Lourdes s’est présentée par ces mots : « Que sòi era Immaculada Concepcion » (« Je suis l’immaculée conception »).

Le dogme de l’Immaculé conception est défini le 8 décembre 1854 par le pape Pie IX dans la bulle « Ineffabilis Deus ». Le pape définit le Dogme de l’Immaculée Conception de Marie qui, par un privilège de Dieu le Père et en regard des mérites de Son Fils Rédempteur, fut préservée, dès sa conception, de la tache du péché originel.

La constitution dogmatique « Lumen gentium » de 1964 précise qu’elle a été « rachetée de façon éminente en considération des mérites de son Fils » et que « indemne de toute tache de péché, ayant été pétrie par l’Esprit-Saint, elle a été formée comme une nouvelle créature. »

Le dogme signifie que Marie fut conçue exempte du péché originel. Ce dogme évoque l’âme de la mère de Dieu. Il est le pendant de la virginité du corps, et de la conception virginale de Jésus.

Comments are closed.